LE 1ER MÉDIA DIGITAL DÉDIÉ AUX E-COMMERÇANTS POUR LANCER ET PÉRENNISER LEUR SITE E-COMMERCE

Pour ne louper aucun de nos articles, recevoir nos contenus gratuits, inscrivez-vous en cliquant ci-dessous.

Pourquoi créer des wireframes ?

Pourquoi créer des wireframes ?

Lors de la création ou de la refonte d’un site e-commerce, il existe une méthodologie de projet pour préparer et mener un projet au mieux. Parmi les étapes importantes, voire essentielles, au bon déroulement de votre projet e-commerce, il est important de créer des wireframes.

Dans notre méthodologie de gestion de projet agile chez itis Commerce, nous intégrons dans notre phase d’installation et d’intégration le wireframing du nouveau site e-commerce de nos clients.

Que ce soit en version desktop ou en version mobile, le processus de création intègre forcément le maquettage du futur site e-commerce.

Dans cet article, nous allons vous détailler les différents types de wireframe, la différence entre wireframe, maquette et prototype ou encore ses objectifs.

SOMMAIRE DE L’ARTICLE

Qu’est-ce qu’un wireframe ? Définition
Quels sont les objectifs d’un wireframe ?
Quelles différences entre zoning, wireframe, maquette et prototype ?

Qu’est-ce qu’un wireframe ? Définition

Le wireframe s’inscrit dans la conception ou la refonte d’un site web par la structuration visuelle de la page web.

Le maquettage d’un site englobe plusieurs étapes dans sa conception, qui sont le zoning, le wireframing, le maquettage et le prototypage.

Ces différentes étapes ont pour résultat une représentation de l’interface utilisateur alliant ergonomie et graphisme, qui entre dans le processus de l’UX design.

Wireframing, étape clé dans le processus de la maquette fonctionnelle

Le wireframing, ou maquette de fil de fer statique, est l’étape qui succède au zoning.

Elle reprend les éléments bruts du zoning pour une représentation visuelle statique plus claire et complète.

Le wireframing indique l’emplacement des menus, des médias – images, textes, vidéos – ou encore des boutons Call-To-Action (CTA). Ces éléments permettent de représenter les éléments qui contribuent au parcours utilisateur sur cette nouvelle interface.

C’est à partir d’ici que la structuration des pages se fait également, avec la mise en place des emplacements pour les graphiques et médias, les bordures ou bien les niveaux de titres.

Le wireframing n’apporte pas encore les éléments graphiques propres au projet e-commerce du client (images, couleurs, typographie, formats…). Cependant, certaines règles s’appliquent.

Le wireframing met en place la hiérarchisation des informations présentes sur la page et met en évidence l’agencement des éléments de la page. Cela passe par les niveaux de titres, les emplacements des iamges, textes, vidéos et tous autres médias ou encore des boutons CTA.

Les éléments à ne pas inclure dans un wireframe

Attention, comme nous le disions ci-dessus, il y a des éléments qu’il ne faut pas inclure dans un wireframe.

  • Éléments graphiques

Un wireframe, comme décrit dans la définition précédente, est une maquette fonctionnelle. Il n’est pas censé comporter d’éléments graphiques : couleur, charte graphique, image, typographie…

L’attention serait trop détournée de la structure de la page.

  • Texte Lorem ipsum

Le texte factice n’est pas conseillé. Il est plus utile d’utiliser du vrai texte.

  • Mise à l’échelle

Le wireframe ne doit pas être mis à l’échelle au millimètre près. Il est censé définir le fonctionnement du site et non l’aspect définitif de la page.

Exemple de wireframes

creer-wireframe-Wireframing-fidelite

Le wireframing possède plusieurs niveaux de fidélité au résultat attendu.

  • La basse fidélité est sommaire et peut se réaliser à la main, sous forme de sketch. Elle contient très peu de contenus et de détails.
  • La moyenne fidélité est plus détaillée. Elle contient des titres et du contenu de remplissage et reprend les codes propres du wireframing
  • La haute fidélité est plus réaliste. Elle contient du contenu réel (images, textes) possède quelques touches de design à but esthétique

Le wireframe moyenne fidélité, le niveau le plus utilisé, respecte des codes graphiques propres, tels que la représentation de zones ou de contenus au format rectangulaire ou carré avec une croix et un code couleur avec des variantes de gris.

Ces règles aident à la lisibilité du document en lui-même, mais également pour d’éventuelles modifications de la part de l’UX Designer.

Néanmoins, le type de wireframe peut également dépendre du besoin du projet. Certaines pages du site ne mériteront peut-être pas un wireframe de haute qualité.

Quels sont les objectifs d’un wireframe ?

Le wireframe a plusieurs objectifs dans sa conception.

Il apporte un aperçu du futur site e-commerce avant son développement, mais également des éléments clés pour la stratégie marketing, l’ergonomie, la hiérarchisation des informations ou encore le parcours utilisateur de la page.

Les différentes étapes d’une maquette, du zoning jusqu’au prototypage, s’inscrivent dans le design de l’expérience utilisateur. Elles s’intègrent dans la structuration de l’interface du nouveau site web.

Cependant, le wireframe ne suffit pas à lui seul pour réaliser de l’UX Design, car les réflexions sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur doivent se faire en amont et en aval.

Gain de temps

Le wireframe a également pour but de gagner du temps dans la conception d’un site e-commerce.

En effet, il permet de manier facilement et rapidement les éléments d’une page, et ainsi faire des modifications rapides à la suite de votre évaluation.

Ainsi, le wireframing permet, par exemple, de faire des modifications sur la structure de la page avant de passer à l’étape du maquettage graphique avec de l’UI Design.

Contributeur de votre stratégie SEO

Enfin, le wireframe a comme objectif de contribuer à la stratégie SEO.

En effet, par le travail produit de l’UX Designer, les éléments tels que la hiérarchisation des contenus, des niveaux de titres, des boutons call-to-action ou encore des mots-clés aident au référencement naturel.

Quelles différences entre zoning, wireframe, maquette et prototype ?

Dans le processus de développement de la maquette du site, il existe quatre étapes distinctes : le zoning, le wireframing (vu précédemment), le maquettage graphique et le prototypage.

creer-wireframe-etapes-maquette

Ces étapes sont souvent confondues et possèdent chacune des caractéristiques propres.

Creer-wireframe-zoning

Le zoning, la base du prototype

Le zoning est l’étape qui précède le wireframing. Cette étape permet d’ajouter les futurs éléments présents sur votre page de manière simple et rapide.

Le zoning a comme objectif d’avoir un premier élément visuel qui détermine l’emplacement clé des différents éléments (header, footer, emplacement du logo…).

Le zoning peut se réaliser à main levée ou avec un logiciel. Il n’a pas besoin d’avoir autant de détails qu’un wireframing ou d’un prototype.

La maquette graphique

La maquette, appelée aussi mockup, est l’étape suivant le wireframing.

La maquette, représentation statique d’une page web, inclut des éléments de design apportés par l’UI Designer, mais aussi les éléments complets du wireframe par l’UX Designer.

La maquette est une représentation visuelle proche du rendu final, avec notamment les codes de l’interface utilisateur : couleurs, typographies, visuels….

Cette étape permet également de modifier les éléments présents sur le wireframe qui ne conviennent pas après l’ajout de l’UI Design (par exemple, le format d’un contenu).

La maquette graphique est plus riche en contenu que le wireframe. C’est ici que l’UX Designer va remplir les emplacements précédemment définis avec du contenu concret : formulaire de contact, usage des call-to-action, texte, images, vidéos….

Creer-wireframe-maquette
creer-wireframe-prototype

Le prototype, finalisation de la maquette

Le prototype, ou maquette fil de fer fonctionnelle, est l’étape finale de la maquette. Il reprend comme base le travail produit sur le wireframe ou la maquette.

Le prototype est, contrairement aux autres étapes, dynamique : il est possible de naviguer, d’interagir et d’animer les éléments présents sur votre page.

Il est possible de cliquer sur un bouton call-to-action, naviguer à travers le menu ou encore de faire apparaître des éléments après une action (clic, pression, slide…).

Le prototype est en quelque sorte une simulation du parcours utilisateur sur le futur site e-commerce, de son arrivée sur le site jusqu’à la finalisation d’un achat.

Cette étape est importante pour pouvoir évaluer l’expérience utilisateur et ainsi apporter les modifications nécessaires pour le résultat final.

Ici, le travail de l’UX designer est de tester ce prototype en se mettant à la place d’un visiteur. Ainsi, il peut déterminer si des problèmes d’ergonomie sont rencontrés, par exemple lors d’un processus d’achat.

Grâce à tous ses avantages, l’utilité d’un wireframe n’est plus à déterminer. C’est pourquoi chez itis Commerce, nous l’avons intégré dans notre méthodologie de projet web.

Un gain de temps, une base pour votre référencement naturel, sans parler d’un process complet de création de maquettes pour ne pas foncer tête baissée sur votre graphisme avant de définir le fonctionnel de votre site e-commerce.

Prenez contact avec notre équipe pour discuter de votre projet e-commerce.

Moderniser votre E-Commerce peut Doubler vos Ventes

Moderniser votre E-Commerce peut Doubler vos Ventes

Si vous aussi, vous vous levez chaque matin et vous vous demandez

  • comment obtenir plus de commande sur votre site e-commerce ?
  • comment amener plus de trafic sur votre site ?
  • quelles actions à mettre en place pour + de ventes ?
  • par quel bout commencer pour augmenter votre chiffre d’affaires ?

Vous lisez le bon article.

Pour répondre à ces différents problèmes, nous préconisons souvent de moderniser son e-boutique.

Attention moderniser une boutique ne passe pas forcément par le design ou l’esthétique. Ce n’est pas le plus pertinent (sauf si votre site est vraiment très vieux bien entendu !)

Il existe de multiples raisons à la refonte d’un site e-commerce. En voici 5 et pas les moindres si vous souhaitez augmenter vos ventes.

 

1 | Devenir Mobile First

Aujourd’hui, vous le savez sûrement, le mobile est devenu l’outil de prédilection sur lequel les acheteurs se renseignent avant tout achat d’un produit.

Un coup d’œil aux avis clients, un petit tour d’horizon sur les réseaux sociaux… et le prospect se fait déjà une idée de votre produit et de votre entreprise.

De ce fait si votre site e-commerce n’est pas proposé en version responsive ou non-adapté, vous pouvez être sûr que vous perdez votre futur client.

D’autant plus que Google vous pénalise également et baisse la position de votre site dans ses résultats de recherche.

Il est donc nécessaire d’adapter :

  • la taille de vos contenus
  • la taille de vos éléments cliquables
  • la mise en page de vos fiches produits
  • l’adaptation de vos formulaires de contact
  • etc.

 

2 | Améliorer son Référencement

Tout comme le côté responsive de votre site e-commerce, travailler votre référencement naturel est primordial pour ressortir dans les premiers résultats de recherche de Google.

Toute la difficulté en commerce est d’intéresser le client, de le pousser à l’achat. Et pour cela, il est nécessaire de répondre à un besoin, de résoudre son problème.

Il faut vous centrer absolument sur ce que votre produit va apporter à votre client !

De ce fait, parler toujours de vous ou de votre entreprise n’est pas la solution. Vous devez chercher les problèmes de vos prospects et y apporter une solution.

Dans ce sens, il sera donc peut-être utile de :

  • Refaire vos pages de vente et vos fiches produits
  • Revoir les pages de vos catégories
  • Ajouter des outils d’automatisme pour envoyer des e-mails de relance automatique
  • Retravailler votre tunnel de commande

Et toutes ces améliorations peuvent vous amener à une refonte de votre site e-commerce.

 

3 | Optimiser l’Expérience Utilisateur

Dans la même veine que les 2 points précédents, une expérience utilisateur positive est primordiale. Il en va de l’augmentation de votre taux de transformation et de votre chiffre d’affaire.

Un travail sur l’ergonomie du site est un bon moyen d’augmenter vos ventes.

Plusieurs signaux peuvent vous alarmer sur la pertinence de certaines pages ou éléments.

  • un important taux d’abandon de panier signifie que vos éléments de réassurance ne sont pas appliqués
  • une hausse du taux de rebond vous indique peut-être que votre tunnel de commande est trop long et fait fuir vos clients
  • les utilisateurs se questionnent énormément sur vos produits et ne comprennent pas le langage utilisé

Les exemples sont infinis. L’important est d’en prendre conscience et de corriger vos erreurs.

 

4 | Ajouter de Nouvelles Fonctionnalités

De nouveaux produits, une nouvelle gamme, une nouvelle organisation, une nouvelle activité … toute opportunité est bonne pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre site e-commerce.

Il est d’ailleurs parfois nécessaire de modifier un outil historique pour en bénéficier. Ce qui amène à des changements majeurs sur votre site e-commerce.

  • Nouvelle version de PrestaShop,
  • Migration vers PrestaShop
  • Nouveaux modules à intégrer
  • Liaison à un logiciel de gestion
  • Connexion aux marketplaces
  • etc.

Un exemple : un produit dématérialisé ne se vend pas comme un produit physique. Le cycle d’achat devra être mis à jour.

 

5 | Se Mettre en Conformité Légalement

Le nouveau règlement européen sur la protection des données est l’exemple typique de nouvelle législation qui impose des changements à de nombreux sites e-commerce.

Pour certains sites e-commerce, ce changement sera minime mais pour d’autres, il nécessitera une modification du fonctionnement du site.

Par exemple :

  • Actualiser la page de politique de confidentialité des données collectées
  • Créer un formulaire de contact dédié aux demandes de mise à jour des données personnelles
  • Mettre en place des e-mails automatiques pour la mise à jour des données personnelles
  • Gérer les consentements et les cookies pour chaque visite de votre site web
  • Intégrer un consentement de l’utilisateur sur les formulaires ou étapes de validation
  • La gestion des données de vos clients
  • Le double optin pour tout abonnement à une mailing liste
  • etc.

 

Le mouvement de votre marché, l’évolution des comportements d’achat de vos clients, amènent des modifications de votre site e-commerce.

D’une mise à jour de logiciel à une migration totale de votre boutique, transformer son site mérite toute votre attention.

Si vous souhaitez vous lancer seul, réfléchissez posément aux actions à mettre en place et définissez un planning.

Si toutefois, toutes ces modifications vous paraissent insurmontables, faites appel à un expert pour vous aider dans les démarches à suivre. ITIS Commerce a par ailleurs une offre cadrée et carrée pour procéder à la migration de votre boutique.

Réservez un rendez-vous avec notre équipe pour faire un premier audit de votre site e-commerce.

encart-blog-audit-site-ecommerce
Comment exprimer son besoin de refonte de site e-commerce

Comment exprimer son besoin de refonte de site e-commerce

Il n’est pas évident d’exprimer tous ses besoins de refonte de site e-commerce sur papier. Et pourtant c’est essentiel pour l’agence qui prend en charge ce projet.

Elle doit être au courant de tous les tenants et aboutissants de votre site mais également de vos envies, de vos objectifs, de vos besoins métiers ou encore de ce que vous ne voulez pas tout simplement.

Quelles sont les informations que nous demandons à nos clients ?
De quelles données avons-nous besoin pour procéder à une refonte de site e-commerce réussie ?

Nous les répartissons en 7 catégories.

Commençons par la 1ère : la répartition des rôles.

1/ Répartition des rôles

Hormis les informations standards de contact, il est important de communiquer les rôles de chacun.

Par exemple

  • Qui s’occupera de la rédaction des contenus ?
  • Avez-vous un chef de projet dédié ? Ou un webmaster en interne ?
  • Passez-vous par une agence de référencement ou de communication ?

Faire appel à une agence marketing peut engendrer des frais supplémentaires lors de la refonte.

Les recommandations SEO d’une agence peut amener à acheter des modules complémentaires ou à des modifications de code pour l’intégration de tags Analytics par exemple.

redaction-contenus-seo-agence-marketing

De même que la rédaction des contenus effectuée par l’agence web en charge de votre refonte alourdit fortement votre devis.

2/ Vos objectifs ecommerce

Pour partir dans la bonne voie, déterminons ensuite vos objectifs et votre marché.

  • Qui sont vos concurrents ?
  • Quel est votre avantage concurrentiel ?
  • Votre objectif principal ? Et votre objectif secondaire ?
  • Quel est le profil de votre client idéal ? Et celui de votre visiteur lambda ?
  • Comment définiriez-vous votre activité et votre entreprise ?

Des questions utiles pour obtenir un site e-commerce avec une expérience utilisateur adaptée.

3/ Votre graphisme et webdesign

Le design de votre site est la vitrine de votre activité. Il doit vous représenter et donner envie à vos acheteurs.

Partagez aisément votre charte graphique ou des éléments graphiques tels que vos flyers, vos brochures ou tout autre support de communication qui aideraient à comprendre ce que vous recherchez sur votre nouveau site e-commerce.

flyer-charte-graphique-site-ecommerce

En règle générale, à l’étude des besoins de nos clients, nous demandons souvent les références de sites qu’ils aiment mais également celles qu’ils n’aiment pas.

Précisez vos contraintes telles que les éléments qui vous ennuient à la navigation d’un site ou les couleurs qui ne doivent surtout pas être présentes sur votre site.

Des maquettes changent parfois la donne sur le devis de votre refonte. Surtout si vous passez par une agence de communication. Spécifiez cela dans votre cahier des charges ou votre expression de besoins.

4/ Votre projet e-commerce

Parlons de votre projet e-commerce en général.

Si vous comptez migrer, splitter ou fusionner plusieurs sites en un multiboutique, listez toutes les contraintes que cela implique : l’esthétique de chaque boutique, la fusion des produits, des commandes…

Aujourd’hui, il est effectivement indispensable qu’un site soit responsive. Néanmoins si celui-ci doit être adapté avec une technologie particulière pour les terminaux mobiles, précisez-le.

Les autres questions à se poser :

  • Quels sont vos délais ? Avez-vous une deadline à respecter ou une sortie de produits prévue ?
  • Quel est le budget alloué à la refonte du site ? Pensez bien au budget complet (refonte du site, outils de communication/marketing, publicités, hébergement, support mensuel…)

budget-refonte-site-ecommerce

5/ Votre migration

On arrive au coeur du sujet : la migration de votre ancien site vers votre nouveau site ecommerce.

Tout d’abord, vous devez identifier le logiciel CMS de votre boutique en ligne actuelle et sa version : PrestaShop, Shopify, WooCommerce ou du développement sur-mesure par exemple.

Si vous savez déjà vers quel logiciel vous souhaitez migrer votre site, expliquez vos raisons.
Bien entendu si vous n’en avez aucune idée, votre agence web est là pour vous aider à vous décider.

Selon le CMS de votre site, notamment sur PrestaShop ou WooCommerce, il est conseillé de faire une liste des modules/plugins du site existant. Tout en spécifiant ceux qu’il faudrait migrer et inversement ceux dont vous n’aurez plus aucune utilité.

Précisez également le thème utilisé et le code ayant subi des modifications. Toute documentation recueillie est la bienvenue pour aider votre agence web dans le processus de migration.

Concernant l’hébergement de votre ancien site et votre nouveau site :

  • Avez-vous une idée du type de l’hébergement souhaité ? Un hébergement mutualisé ou dédié ?
  • Où êtes-vous hébergé actuellement ?
  • Et souhaitez-vous que le site soit hébergé auprès de votre agence web ou par un prestataire extérieur ?

hebergement-site-ecommerce

Il faut que vous soyez prêt à fournir les infos pour accéder à votre base de données et à votre serveur.
Pour une migration réussie, votre agence doit avoir accès à toutes les infos possibles pour exporter et transférer vos données.

6/ Votre site e-commerce et ses fonctionnalités

Selon que votre site est à destination des particuliers ou des professionnels, les besoins ne sont pas les mêmes.

Les spécificités telles que

  • Le site est-il multilingue ?
  • Existe-t-il une liaison avec les marketplaces Amazon, CDiscount… ?
  • Faut-il relier un ERP, logiciel de gestion avec votre boutique ?

changent considérablement le prix d’un devis de refonte.

De plus précisez-bien tous les éléments à migrer tels que

  • Les produits doivent-ils être transférés ? Quel volume ?
  • Avez-vous des déclinaisons de produits ?
  • Et des produits personnalisables ?
  • Le nombre de page à récupérer
  • Le nombre de clients
  • Le nombre de commandes

De même qu’il est conseillé de citer les différents contenus que vous souhaitez transférer, et notamment leur format : vidéo, image, articles de blog…

A ne pas oublier ! Les fonctionnalités hors e-commerce dont vous avez besoin. Par exemple :

  • moteur de recherche,
  • espace client professionnel,
  • petites annonces,
  • blog,

Enfin, un des points les plus importants à construire rigoureusement, l’arborescence de votre site.

gloomaps-arborescence-site-ecommerce

Nous vous conseillons d’utiliser un outil tel que GlooMaps pour mettre en forme facilement la nouvelle navigation de votre boutique en ligne.

 

7/ Votre webmarketing

Agence marketing ou non à vos côtés, anticipez les actions webmarketing à mettre en place sur votre site ecommerce.

Par exemple, en règle générale, sur un ecommerce il est conseillé d’activer la relance des paniers abandonnés.
Vous aurez alors besoin d’un module ou d’une solution tiers. Au plus tôt l’agence est prévenue, mieux elle pourra mesurer l’impact technique de ces différents outils.

Attention à ne pas négliger le RGPD (Règlement Général de Protection des Données) sous peine d’amende. Souscrivez à une solution de récolte des consentements de vos clients puisqu’en tant qu’e-commerçant, vous utilisez leurs données privées (adresse postale, email, paiement bancaire…).

Cette liste est bien entendu non-exhaustive. Vous avez surement des particularités dues à votre métier à prendre en compte.

Néanmoins, en répondant à toutes ces questions, vous aurez déjà une base pour démarrer un projet de refonte de site e-commerce dans de bonnes conditions.

Contactez-nous pour discuter de votre projet.

 

encart-blog-audit-site-ecommerce
Migrer son site Magento vers PrestaShop

Migrer son site Magento vers PrestaShop

Pourquoi migrer votre site Magento vers Prestashop ?

Bien que Magento ait longtemps été l’une des principales options pour les entreprises en ligne en raison de sa robustesse et de sa flexibilité, PrestaShop apparaît depuis plusieurs années comme une alternative convaincante pour ceux qui cherchent à optimiser leur présence en ligne tout en réduisant les coûts et en simplifiant les opérations.

Les changements de versions de Magento peuvent demander un investissement financier considérable. Mais également du temps, des ressources humaines, des changements d’organisation…

Cependant nous savons que dans la réalité, de nombreux facteurs entrent en jeu. Il ne suffit pas d’un claquement de doigt pour migrer son site ecommerce.

C’est pourquoi dans cet article nous vous parlons d’une solution alternative à la migration vers Magento 2. Une migration vers la solution PrestaShop.

Et nous allons vous expliquer pourquoi.

  • Pourquoi et quel intérêt pour vous de choisir PrestaShop ?
  • Comment sortir d’un modèle financier onéreux en ne sacrifiant PAS votre site e-commerce ?
  • Comment procéder à une refonte de site sans pression ?

 

Pourquoi migrer et sortir de Magento ?

Le rachat de Magento par le géant Adobe change la donne dans l’univers des CMS e-commerce.

Historiquement et en simplifiant, nous avions un Magento plutôt pour les gros projets et un PrestaShop plutôt pour les petits et moyens projets.
Chacun était fier de ses incursions dans le domaine de l’autre.

Les deux solutions jouaient “dans la même cour” avec chacune leurs spécificités.

Mais le rachat par Adobe positionne maintenant Magento dans le très haut de gamme. Le Cadran Magic 2019 du cabinet de conseil et de recherche Gartner le visualise d’ailleurs très bien.

quadrant-gartner-magento-adobe

Pour la lecture simple de ce quadrant, les leaders équivalent à des solutions très riches et très chères.
Avez-vous besoin et les moyens d’être dans le quadrant des SAP, ORACLE, Salesforce ?

Magento va devenir hors budget pour la majorité des entreprises du marché français.

Dans le passé, le projet Magento était déjà dans des budgets 3 à 5 fois plus chers par rapport à PrestaShop. La faute aux consultants spécialisés qui se faisaient rares sur le marché.

Demain ce sera encore pire. Les clients Magento 1.x commence à faire leur compte et la migration vers Magento 2 est très onéreuse.

Mais surtout, comment va évoluer Magento dans l’offre globale Adobe ?

  • Y aura-t-il encore une place pour un module e-commerce ?
  • Ou va-t-il fondre dans la globalité de l’offre sans possibilité de l’utiliser seul ?
  • Y aura t-il un Magento 3 ?
  • Ou sera-t-il englouti et dissous dans l’offre Adobe ?

L’avenir de Magento via Adobe est se focaliser sur les très grands comptes avec une offre très large et intégrée. Malheureusement, Magento n’en est qu’une petite brique.

Qu’en est-il des TPE, PME et ETI ? C’est toujours la même musique : il existe un plan “Small Business”.

small-business-plan-adobe-magento

 

Dans la réalité, il est impossible de rendre simple et accessible un logiciel dit Grands Comptes.
Les coûts de mise en place et d’administration ne peuvent pas être compressés. Ne parlons pas du prix et de la rareté des compétences.

Les migrations Magento vers PrestaShop faites par notre équipe, ont souvent montré des sites Magento sous-exploités avec des fonctionnalités plus que standards et largement couvertes par PrestaShop. Et cela pour des budgets sans commune mesure.

Les marchands Magento rencontrent d’énormes difficultés à maintenir leur site tant au niveau de la sécurité, des mises à jour ou encore de l’administration.

Il leur est nécessaire d’avoir une équipe technique dédiée. La complexité et les coûts de Magento freinent leur évolution et leur autonomie.

 

Pour en savoir plus sur nos services et expertises de migration vers Prestashop c’est par ici

Etudier le positionnement SEO de votre site

Lorsque vous procédez à une refonte de site internet, que ce soit dans le cadre d’une migration de version Magento ou dans le cadre d’une migration vers un nouveau logiciel, vous devez absolument revoir votre positionnement SEO.

Il est nécessaire de l’étudier en entier afin que votre référencement ne soit pas altéré avec votre “nouveau” site.

Vous entamez un nouveau projet. Vous devez revoir le design, migrer vos anciennes données de commandes, de clients ou encore de produits.

En d’autres termes, vous repartez presque de zéro avec un site que vous devez revoir entièrement, sans perdre pour autant votre ancienne data : commandes, base client, liste des produits et des catégories de produits…

Pourquoi Migrer de Magento vers PrestaShop ?

Comme nous vous le disions plus haut, Magento se détache de plus en plus des budgets nécessaires à la création ou la migration d’un site PrestaShop. Pour des fonctionnalités quasi-similaires.

PrestaShop possède de sérieux arguments qui vous apportent autant, voire plus, de flexibilité que le logiciel racheté par Adobe.

CMS libre et leader

PrestaShop est un logiciel Open Source, c’est-à-dire un code libre sans droit de propriété.
D’autant plus qu’il fait partie du top 5 des CMS e-commerce dans le monde.

Une communauté active

Une communauté de + de 1 million de contributeurs participe activement à l’amélioration du code et au développement du logiciel.

Le logiciel propose également 50 langues, animées par 2 000 traducteurs.

Un marché en expansion

Près de 15 milliards d’euros ont été générés en e-commerce grâce aux marchands PrestaShop.

Avec 5 bureaux dans le monde, 300 000 boutiques actives dont 60 000 boutiques en France, PrestaShop représente 30 % de part de marché en France.

Partenaires E-Commerce PrestaShop

PrestaShop s’associe aux leaders e-commerce du monde entier pour vous donner tous les outils dont vous avez besoin pour faire de votre projet e-commerce une réussite.

La solution CMS vous facilite votre quotidien, du système de paiement à la livraison en passant par des capacités de financement.

  • + de 6 000 Addons et templates
  • + de 140 partenaires stratégiques couvrant tous les domaines du e-commerce
  • 250 Agences certifiées dans le monde

Pour en savoir plus sur nos certifications Prestashop c’est par ici

De belles références PrestaShop

logos-references-prestashop

Comment migrer vers PrestaShop ?

Définir les objectifs

Une migration Magento PrestaShop est le moment favorable pour re-définir les objectifs du site web.

Souvent votre site a quelques années et ne suit plus les tendances du marché pour différentes causes.

  • Évolution de l’entreprise / évolution du marché
  • Re-positionnement de la marque ou des produits
  • Réorganisation du site,

Cadrer la migration

Afin de cibler vos besoins et atteindre vos objectifs, il sera nécessaire de créer un brief ou un cahier des charges. Un document où vous listez tous vos objectifs, vos besoins, vos freins.

C’est pourquoi chez ITIS Commerce, nous vous faisons remplir un questionnaire à la suite de votre premier rendez-vous pour connaître vos objectifs, vos enjeux ou encore les spécificités de votre métier.

Ces derniers vont permettre de définir le cadre de la migration.

Voici une liste de questions qu’une agence vous posera pour en savoir plus sur votre projet.

Définition des objectifs

  • Faites-vous du BtoB et/ou BtoC ?
  • Quels sont vos systèmes de paiement ?
  • Quels sont vos transporteurs ?
  • Avez-vous du multi-taxes ?
  • Avez-vous du multi-devises ?
  • Avez-vous du multi-lingues ?
  • Avez-vous du multi-boutiques ?

Design souhaité

  • Souhaitez-vous une refonte à l’identique ?
  • Si non, avez-vous des maquettes ?

Reprise des données

  • Souhaitez-vous reprendre vos données Oui ou Non ?
  • Avez-vous un blog ?
  • Avez-vous des pages de contenu ?
  • Gérez-vous des points de fidélité ?

Spécificités de votre métier

  • Avez-vous des produits d’abonnement ou récurrents ?
  • Avez-vous des logiques d’achat par lot ou par quantité spécifiques ?
  • Avez-vous des règles spécifiques pour vos produits (montant minimum, …)
  • Vos produits ont-ils des variantes spécifiques (couleurs, tailles, …) ?

Spécificités de votre e-business

  • Vendez-vous sur des marketplaces/places de marché ?
  • Faites-vous du dropshipping ?

Intégration avec des logiciels de gestion

  • Avez-vous une intégration avec un ERP, un CRM ?
  • Avez-vous une interface avec un logisticien ?

Hébergement, Support, Maintenance

  • Où souhaitez-vous héberger votre site ?
  • Avez-vous des besoins en termes de maintenance, de support et de gestion des évolution ?

Bien entendu cette liste n’est pas exhaustive. Plus vous donnez de détails, plus l’agence en charge de votre migration comprendra vos réels besoins.

Quelles sont les données migrées ?

Un des enjeux majeurs lorsque l’on migre son site ecommerce Magento vers une nouvelle solution est de ne pas perdre ses données existantes.

Voici une liste des données qui peuvent être migrées lors de la refonte de votre site Magento sur PrestaShop.

Vos produits

  • Identifiant , Nom, SKU, Description courte, Description complète, Fabricant, Classe de taxe, Ordre de tri dans la catégorie
  • Prix, prix spécial, prix spécial à ce jour, prix par palier
  • URL , Meta Title, Meta Keywords , Meta Description
  • Poids
  • Attributs : nom, valeurs
  • Produits téléchargeables : fichiers, nombre de téléchargements autorisés
  • Variantes : poids, attributs, quantité, images, prix
  • Image de base, images supplémentaires
  • Quantité, état des stocks, commande en souffrance

Vos catégories de produit

  • Nom, description, statut
  • Image
  • URL , Meta Title, Meta Description, Meta Keywords

Vos fabricants

  • Nom

Vos taxes

  • Règles fiscales : pays, nom, état, taxe
  • Taxes : nom, taux

Vos clients

  • Identifiant, Prénom, Nom, E-mail, Groupe de clients, Newsletter, Sexe, Date de naissance, Date de création
  • Adresse de facturation : prénom, nom, société, adresse 1, adresse 2, pays, état, ville, code postal, téléphone, numéro de TVA
  • Adresse de livraison : prénom, nom, société, adresse 1, adresse 2, pays, état, ville, code postal, téléphone

Vos commandes

  • Identifiant , Date de la commande, Statut de la commande,
  • Produits de la commande : nom, SKU
  • Prix du produit, Quantité, Prix du sous-total, Prix TTC, Prix d’expédition, Prix total,
  • Commentaires de la commande
  • E-mail
  • Adresse de facturation : prénom, nom, société, adresse 1, adresse 2, pays, état, ville, code postal, téléphone
  • Adresse de livraison : prénom, nom, société, adresse 1, adresse 2, pays, état, ville, code postal, téléphone

Vos coupons

  • Nom, description, statut, code de coupon,
  • Date du coupon,
  • Utilisation par coupon, utilisation par client,
  • Type de remise, montant de la remise.

Vos commentaires

  • Date de création
  • Statut, Taux
  • Nom d’utilisateur
  • Commentaire
  • Produit
  • Titre

Capacité multi-store

  • Migration du multi-store

 

 

Pour entamer votre procédure de migration de Magento vers Prestashop il vous faudra :

  • Revoir votre positionnement SEO
  • Ecrire votre cahier des charges ou votre brief
  • et surtout, consulter des agences expertes en migration e-commerce

Bien entendu, une migration ne sera pas sans coût. Néanmoins, il est possible de maximiser vos frais et surtout de choisir un logiciel de boutique en ligne qui vous convient.

Nous pouvons vous aider à auditer votre site actuel et à vous diriger vers la meilleure solution pour votre e-commerce.

Contactez notre équipe dès maintenant afin d’être intégré dans notre planning le plus rapidement possible avant que celui-ci soit complet.

encart-blog-audit-site-ecommerce