Accueil | Physique & Digital, le Phygital

Physique & Digital, le Phygital

par | Juin 20, 2016 | Les Déf. E-Commerce du Futur | 0 commentaires

Le phygital, qu’est-ce que c’est ?

Contraction des mots “physique” et “digital”, il s’agit de l’évolution du magasin physique. Le principe est d’intégrer les avantages du monde du digital dans les lieux physiques.

Le e-commerce ne s’arrête plus de progresser. Les enseignes physiques doivent de plus en plus s’adapter et répondre aux besoins digitaux des consommateurs. Il est donc nécessaire d’intégrer les avantages du digital aux espaces de vente physiques.

Dans une enquête menée par Ipsos pour Extrême Sensio, on apprend que 88% des français recherchent des informations sur le web avant d’acheter en magasin, et 75% des mobinautes* (*utilisateurs d’un smartphone) utilisent leur smartphone en boutique pour comparer, trouver des informations, etc.

click-and-collect-Sephora-1024x547

 

Quelques exemples de techniques “phygitales” ?

  • Des écrans pour pouvoir consulter si le produit est encore en stock, le commander s’il n’est plus en stock, ou encore accéder à davantage d’informations sur un produit.
  • Click and collect : le client achète sur internet et récupère son produit en magasin. Il s’agit ici de personnes qui veulent éviter les frais de livraison. Ce n’est donc pas du web to store.
  • La digitalisation des vendeurs en magasin.
  • Le clienteling : récupérer les datas d’une personne venue en magasin, comme son adresse mail, afin de lui envoyer une newsletter et lui donner envie de revenir en magasin et acheter.
  • L’e-réservation : Le client peut réserver un produit sur internet avant de passer en magasin pour le tester, sans obligation d’achat. Il s’agit donc d’une solution à l’un des problèmes du e-commerce, à savoir pouvoir essayer un produit avant l’achat.

Qu’en est-il des pure-players* ? (*vendeurs en ligne uniquement)

Les pure-players se lancent également dans la vente physique ! Exemple le plus flagrant aujourd’hui : Amazon, qui a ouvert sa première librairie l’année dernière à Seattle, puis à Paris. Cdiscount a également passé le pas il y a peu.

Ils y mettent à disposition des tablettes afin de continuer à se renseigner via leur site, en proposant les meilleures ventes du moment par exemple.

Mais pourquoi passer du pure-player au “click-and-mortar” ? La relation de proximité semble être la principale raison.

 

Sources :
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le auprès de votre réseau !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.